France versus USA, ou une Cedille’s cumpilation